Traitement de l’eau par écosystèmes végétaux

 Épurer les eaux usées par des écosystèmes végétaux consiste à reconstituer des milieux « imitant » les fonctionnalités des zones humides. Selon la provenance et la caractérisation des eaux usées, les objectifs recherchés, et les possibilités du terrain, l’aménagement est plus ou moins léger, constituant un filtre ou intégré au fil de l’eau, étanche ou lié au sol, avec ou non une masse d’eau libre, une mise en charge, une rétention d’eau, des ouvrages hydrauliques …

La conception des ouvrages d’épuration des eaux usées domestiques par les techniques végétalisées est formalisée et fait l’objet de cahiers des charges. Ce n’est pas le cas pour les eaux usées issues du ruissellement pluvial. Les plantes aquatiques et semi aquatiques qui colonisent ces aménagements sont choisies parmi les espèces locales et rustiques.